• "Millenials" et alimentation : et si le "bon" n'était pas qu'affaire de goût ?
    "Millenials" et alimentation : et si le "bon" n'était pas qu'affaire de goût ?

  • PUBLICATIONS

Recherches associées

Accompagner nos partenaires pour développer l’agriculture régénératrice

LE 21 SEPTEMBRE 2018, EN CHOISISSANT UN PRODUIT DANONE, VOUS AVEZ VOTÉ POUR UNE AGRICULTURE PLUS RESPECTUEUSE DE LA PLANÈTE ET DE LA SANTÉ. GRÂCE À VOUS, DANONE ET SES MARQUES REVERSERONT L'INTÉGRALITÉ DES VENTES DE CETTE JOURNÉE EN FRANCE, SOIT 5,4 MILLIONS D'EUROS À DES PROJETS EN FAVEUR DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATRICE.

Danone en France accélère la transformation de son modèle de production, avec ses partenaires agricoles conventionnels et biologiques, vers des pratiques agricoles durables en faveur de la préservation des sols.

Utilisation raisonnée de pesticides et d’engrais, rotation et diversité des cultures, préservation de la biodiversité, bien-être animal, contribution à la lutte contre le changement climatique par la réduction de l’empreinte carbone… Autant de pratiques qui seront développées avec les agriculteurs partenaires de Danone.

En 2025, 100% de nos produits cultivés en France seront issus d’une agriculture régénératrice
Alimentation infantile
Alimentation infantile

Blédina est engagé pour promouvoir des modes d’agriculture et d’élevage durables avec ses agriculteurs partenaires, selon 4 priorités: le sol, l’eau, la biodiversité et le bien-être animal. 

En 2016 et 2017, 2 projets ont été réalisés avec le Centre Technique Interprofessionel des Fruits et Légumes (CTIFL) sur les carottes et les pommes, afin d’augmenter la biodiversité dans ces champs et étendre ces pratiques à tous les fournisseurs.

Et en 2017, Blédina a signé un partenariat avec l’Association Bee Friendly, dans le but de promouvoir les systèmes de production respectueux des pollinisateurs. 7 agriculteurs de Blédina, représentant 18 % des volumes de fruits et légumes frais, ont démarré le partenariat.

Notre ambition : proposer d’ici 2020 une démarche de protection et « régénération » de la biodiversité à l’ensemble de nos agriculteurs partenaires.

Produits laitiers frais
Produits laitiers frais

En 2015, afin d’offrir une stabilité à chaque éleveur, Danone et plusieurs Organisations de producteurs ont imaginé un contrat précurseur : pluriannuel et intégrant les coûts de production des élevages.

Depuis 2015, Danone a investi près de 20 millions d’euros dans le prix du lait. En 2017, 100% des éleveurs ont adhéré à ce nouveau calcul du prix du lait. En 2017 également, Danone et les partenaires producteurs se sont engagés dans la démarche Fermes Laitière Bas Carbone avec un objectif de réduction de leur empreinte carbone de -15% d’ici 2025. Danone a déjà proposé aux éleveurs partenaires volontaires, en partenariat avec l’institut de l’élevage, un accompagnement pour évoluer vers des pratiques durables et adaptées à chaque exploitation. Fin 2017, Danone a co-financé avec les Organisations de producteurs plus de 500 diagnostics qui ont permis la mise en place de 90 plans d’actions.

En 2018, Danone accélère avec le programme « Les Pieds sur Terre » et co-financera 300 projets à horizon 2022 via la plateforme de financement participatif Mimosa où les consommateurs sont également invités à soutenir le projet de leur choix.

Produits d’origine végétale
Produits d’origine végétale

Le respect de l’environnement a toujours été au cœur des priorités d’Alpro. La marque a notamment noué un partenariat avec le programme Climate Savers de l’ONG WWF pour la réduction de ses émissions carbone. Favorisant la production locale et durable, Alpro soutient également la recherche pour la culture locale de soja en France et s’approvisionne uniquement en soja cultivé dans des zones non déboisées. Alpro est fier d’avoir réintroduit la culture du soja en France.

D’ici à peine 3 ans, tous les besoins en soja du site de production d’Issenhiem en France pourraient être comblés par les cultures locales. Alpro travaille étroitement avec les agriculteurs de soja pour développer la variété la plus adaptée à leur climat, tout en apportant une valeur ajoutée grâce à la rotation des cultures.

Eaux Minérales Naturelles
Eaux Minérales Naturelles

Depuis 25 ans, Danone protège, en partenariat avec les parties prenantes locales, la zone d’infiltration des eaux minérales naturelles evian®, à travers l’APIEME. Danone a ensuite dupliqué cette bonne pratique à Volvic, Badoit et La Salvetat.

  • À Evian, l’APIEME (Association pour la Protection de l’Impluvium de l’Eau Minérale d’evian) existe depuis 1996 et ses projets sont régulièrement salués dont Terragr’Eau, le 1er Méthaniseur dédié à la protection de la ressource en eau qui s’est vu récompenser de deux labels nationaux.
  • À Volvic : le CEPIV (Comité Environnement pour la Protection de l’Impluvium de l’eau de Volvic) fondé en 2006 a notamment reçu le trophée du Mécénat de Compétences du ministère de l’Ecologie pour l’investissement des collaborateurs aux côtés de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) Auvergne pour le « Plan national d’actions en faveur du Milan royal » ;
  • À Saint Galmier pour Badoit : la Bulle Verte, en place depuis 2010, porte un ambitieux projet de fin de l’utilisation de tout désherbant et pesticide chimique dans les espaces verts des communes environnantes ;
  • À La Salvetat : Pep’s (Politique Environnementale pour la Protection de la source la Salvetat) est une association fondée en 2012 qui préserve l’écosystème local de l’impluvium et la source La Salvetat, dans le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc. Parce que ces zones d’infiltration sont aussi composées de terres agricoles, Danone renforce aujourd’hui son accompagnement des agriculteurs.